Un loyer de velours dans la main de Bolufer

20122007

cm2.jpg

Bolufer aurait mieux fait de fermer sa grande bouche et d’en coudre les bords pour éviter d’une part le ridicule, et ensuite les foudres de toute la classe politique, mis a part la Boutin qui va seulement lui tirer les oreilles. Oh le vilain garnement. Ce qui choque Boutin ce n’est pas que Bolufer paie un loyer dérisoire, c’est qu’il a malencontreusement quelques jours auparavant pris la défense des sans abris en allant même jusqu’à chasser de leur toit les profiteurs qui ne payent qu’un loyer ridicule dans les HLM de la ville de Paris, alors que leurs revenus sont substanciels. Le Canard qui n’en manque pas une lui a mis le nez dedans en prouvant que le premier a virer de son logement était précisément lui, Bolufer.

Ridicule le loyer, ridicule le Bolufer, ridicule la Boutin, ridicule le ministère, ridicule le gouvernement, oui tous ridicules, mais un ridicule qui ne tue pas hélas les acteurs.

Pour amateurs de choses anciennes je joints la photo de la classe de Bolufer lorsqu’il était en CM2 en 1957. C’est le huitème en partant de la gauche.

Certaines mauvaises langues dont je suis susurrent qu’à l’examen d’entrée en sixième Bolufer a repassé.

 

PS : J’avais préparé cet article hier, et je viens d’apprendre que Bolufer a démissionné, et que dans la foulée il va balancer tout le monde. Par contre il refuse de lâcher son 180m2. Comme quoi cet homme n’a aucun scrupule comme la majorité qui l’a placé là d’ailleurs. Merçi Le Canard, on en veut encore beaucoup des comme ça.




Bush Irakise la peine de mort.

19122007

unclebush2.jpg

Le new Jersey vient d’abolir la peine de mort. 

Ceci porte a 13 le nombre d’états ayant aboli la peine capitale, mais il reste toutefois 37 états fermement partisans de la peine suprême, et au train où vont les choses il faudra attendre l’an de grâce 2350 pour que l’ensemble des états Américains se rallient à cette mesure. 

En effet la première abolition date de 1846 dans le Michigan et la dernière remonte à 34 ans dans le Dakota du Nord. Ce qu’il faut savoir c’est que la chambre basse du New Jersey doit obtenir la signature du sénateur de l’état qui par chance est un démocrate. Le texte sera donc signé. Si cela avait été l’inverse et que la signature du texte dépendait d’un sénateur Républicain, on repartait à la case départ et les huit condamnés à mort présents dans le couloir de la mort livrés à leur triste sort. 

On comprend mieux au travers de cette nouvelle l’acharnement des Républicains à poursuivre la guerre en Irak, quoi que cela puisse coûter. La grande majorité des soldats enrôlés pour cette guerre, viennent des quartiers défavorisés et sont quelques fois des détenus libérés pour l’occasion. La « karchérisation » Américaine en quelque sorte, ou une peine de mort appliquée à des milliers de soldats, avec un effet roulette russe. Trois mille américains sont morts à ce jour, directement ou indirectement des suites de cette guerre, et cinq mille ont déserté, après avoir constaté l’ignoble différence entre les promesses de gloire et la réalité sordide du terrain. 

Oui Monsieur Buisson, vous avez réinventé la peine de mort de masse pour satisfaire vos intérêts de petit cow boy cupide. Ecoutez plutôt ce que vos soldats pensent de vous, à l’instar du caporal des marines Abdul Henderson «Je vois ce type au poste le plus prestigieux du monde et le type déclare « qu’on continue». Un type sur lequel on n’a jamais tiré dessus et qui n’a jamais vu quelqu’un souffrir, déclare «qu’on continue». Il se comporte comme un cow-boy . J’ai tué des civils, torturé des jeunes gens. Une fois qu’on est là-bas, on n’a plus rien à voir avec la politique on ne s’intéresse qu’à soi en tant qu’individu qui tue sans raison. Cela n’a aucun sens et maintenant j’ai honte de moi-même pour avoir fait toutes ces choses» 

Médite Buisson ! Et souhaite en effet que la guerre continue, parce que si elle s’arrête tu vas rapatrier 350000 types qui seront prêts à te faire la peau. 




Marché noir.

7112007

enfants.jpg  A moins que la vidéo soit manipulée et qu’on ait changé les voix et le sens des mots, il s’agit bien d’un enlèvement d’enfants. Le plus triste c’est le côté mercantile des familles d’accueil qui négocient la bonne santé des enfants. Si vraiment ils le font par amour, il faudrait leur rappeler que l’amour est aveugle, et que certains enfants africains vraiment démunis et à l’article de la mort méritent encore plus qu’on les accueille. Dans le cas qui nous préoccupe, il s’agit à l’évidence d’une tentative pour récupérer des enfants en vue d’adoption, si non pourquoi autant de précautions sur l’état de santé des dits enfants ?., pourquoi ces maquillages et ces simulacres de perfusions. Qu’a-t-on promis à ces enfants pour qu’ils se laissent manipuler ainsi ?

L’enquête et le procès nous éclairera à coup sûr, mais qui faut-t-il blâmer dans cette affaire; les pourvoyeurs ou les commanditaires ? Notre pays a succombé depuis quelque temps dans la facilité du prêt à consommer, et il va de la procréation comme du fast food. On pense fécondation in-vitro, mère porteuse, implantation d’ovule. Dans la plupart des cas il s’agit de couples stériles qui font appel à la science pour résoudre un problème de fécondité. Mais la dérive aidant, on assiste a la mise en oeuvre de ces procédés aux couples féconds qui trouvent plus pratique et moins contraigant de faire porter son enfant par un tiers, ou d’adopter purement et simplement. Où est l’humanitaire dans tout ça ?

Image de prévisualisation YouTube 

 En dernière minute un de ces couples « d’accueil » a porté plainte. L’enfant promis ne lui a pas été livré, et ils avaient versé 2400 euros à l’arche de Zozo, comme dit Kouchner.







MY SECRETS |
melimelo |
francesondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mascara
| ARBIA
| hors-micro