Sarkozy l’llusionniste

18032012

Je reprends la plume quelques instants (le temps d’une campagne) pour dénoncer le formidable culot de notre menteur national.

Voyons plutôt le commentaire de France TV Info sur les propos de NS au cours de son déplacement dans la Marne

« Nicolas Sarkozy, invité de l’émission « Le Grand Journal » de Canal Plus vendredi 16 mars, est revenu sur son échange verbal avec un journaliste jeudi lors d’un déplacement dans la Marne. Il avait réagi à une question en lançant « Quel couillon va ! ». Le président candidat s’est justifié en évoquant sa « proximité » avec les journalistes qui le suivent dans ses déplacements de campagne électorale.

Il a ensuite commenté la phrase de son épouse Carla Bruni, qui avait lancé dans les coulisses de l’émission « Des paroles et des actes » « Les journalistes sont tous des Pinocchio ».

Réponse à un jeune journaliste qui lui demande « s’il se serait bien passé des gaz lacrymogènes » il répond « mais qu’est-ce que vous voulez que j’ai à foutre  de ce que vous me dites » (admirez le style) puis il noie le poisson en parlant de câble et de numérique pour terminer par « quel couillon va ! »

D’après lui, c’est amical, c’est dans la tradition.

C’est la proximité des journalistes qui prennent les mêmes trains, les mêmes avions, les mêmes restaurants. Là j’en doute, et c’est un gros mensonge de la part de NS qui voudrait faire croire qu’il est au même niveau que ceux qui le suivent et l’interrogent.

Mais quand il dit que le mot couillon « c’est taquin » il devrait ouvrir le dictionnaire qui n’est pas de son avis et qui donne comme définition du mot couillon « personne stupide »

Mais il nous a habitués à ses écarts de langage avec le célèbre « pauvre con » du salon de l’agriculture.

Mais revenons aux propos tenus par son épouse à propos des journalistes pour lesquels elle emploie le terme de Pinocchio.

Qu’entend-elle par là ? des amuseurs, des incompétents, des rigolos, des couillons ? Mais non bien sûr elle voulait dire des menteurs. Elle a l’habitude, elle, des menteurs, elle a le meilleur à la maison.

Mais même si NS ne se désolidarise pas de Carla en soutenant ses propos, il essaie de les justifier par une pirouette en détournant le sens de l’expression et même en lui attribuant des vertus très amicales.

Le petit homme ne fait plus illusion. Il compense ses carences verbales par de l’agressivité et de la méchanceté.  C’est le signe d’un déclin. Souhaitons que ce soit le crépuscule d’où il n’aurait jamais dû sortir.

Mais voyez plutôt, c’est édifiant.

 http://www.francetv.fr/info/sarkozy-aux-journalistes-vous-etes-toujours-la-autour-c-est-pas-la-guerre_73465.html







MY SECRETS |
melimelo |
francesondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mascara
| ARBIA
| hors-micro