• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Andy Mckee

29072009

Un régal à consommer sans modération.

Image de prévisualisation YouTube

Andy Mckee (Né le 4 Avril, 1979 à Topeka, Kansas) est un guitariste américain, utilisant le style du tapping. Il est, actuellement, signé à l’US-American record label Candyrat Records. Son style de jeu et ses compositions lui ont fait gagner une place considérable auprès des fans de tapping et de picking. À la fin 2006, une vive performance de sa chanson vedette « Drifting » est devenue une vidéo célèbre 

Andy Mckee commence à jouer de la guitare acoustique à l’âge de 13 ans. Peu de temps après, il obtient sa première guitare électrique et reproduit les standards de ses groupes favoris (Metallica, Eric Johnson, Joe Satriani et Dream Theater). À l’âge de 16 ans, il découvre des artistes solistes tels que Michael Hedges, Don Ross et Billy McLaughlin. Ces derniers sont aujourd’hui revendiqués comme ses influences principales. A 20 ans, Andy McKee compose ses premiers morceaux et sort en 2001 un premier album intitulé Nocturne. La même année il termine 3ème d’une compétition nationale de guitare acoustique, faisant de lui le plus jeune guitariste à être classé dans le top 3. En 2003, Andy McKee commence à se produire à l’étranger, notamment à Taïwan aux côtés de Jacques Stotzem, Isato Nakagawa et Masaaki Kishibe. Son goût pour l’expérimentation le conduit à jouer avec un instrument particulier, hybride d’une harpe et d’une guitare. Son deuxième album, Dreamcatcher, voit le jour en 2004. Il enchaine l’année suivante avec l’impressionnant Art Of Motion, révélateur d’un talent et d’une technicité hors pair. Enfin, il lance en 2007 son dernier album paru jusqu’à maintenant, Gates Of Gnomeria.

Wikipedia 




Le coût des écoutes.

28072009

ecoutetelephonique.jpg

En sept ans, les interceptions de ligne fixe et mobile ont augmenté de plus de 440%, de même la police récupère quelque 40.000 SMS par an. Des écoutes qui coûtent chères : 497 euros par interception. (lire l’article du Nouvel Obs)

En sept ans ! Cela nous ramène à 2001 . En 2002, Sarko était ministre de l’intérieur si je ne m’abuse. Il avait à l’époque « inventé » une centaine de nouveaux délits. Cela lui a permis de gonfler les statistiques de la délinquance avec en corollaire le mécontentement de la population qui insécurisée bascule à droite et même à l’extrême droite.

Un pays qui accepte ce genre de manoeuvre s’ouvre à tous les excès, Sakozy le sait et la surveillance téléphonique fait partie de ces excès, même si on prend comme excuse que nos voisins (?) en font dix fois plus que nous. Il y a aussi la contrepartie financière (il faut toujours regarder le côté financier quand Sarko fait quelque chose). Les écoutes rapportent aussi 88 euros hors taxes aux opérateurs de téléphonie mobile, dont Bouygues son grand copain. La collusion entre le pouvoir et les copains industriels est notoire. Rappelez vous l’affaire des poteaux téléphoniques qu’on a remplacé pour des poteaux en acier, puis qu’il a fallu peindre en vert, puis qui ont nécécessité un petit chapeau dessus pour que les oiseaux ne tombent pas dedans, et en finale revenir aux bons vieux poteaux en bois, plus résistants et plus écologiques

. depensepublique.jpg

Merci à Trez

Je ne suis pas parano, mais quand le figaro tousse, je m’enrhume et je cherche à qui profite le crime.




I.R.M de Nicolas

26072009

A propos de l’hospitalisation de NS au val de grâce l’Express fait ce commentaire. 

Arrivé à l’hôpital, il a subi un bilan sanguin, un électroencéphalogramme et une IRM (imagerie par résonance magnétique) permettant notamment d’avoir une vue précise du cerveau, précise l’Elysée 

Toujours à la pointe de l’actualité nous vous dévoilions l’IRM du cerveau de Sarkozy.

cerveau.jpg

Cliquer pour agrandir







MY SECRETS |
melimelo |
francesondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mascara
| ARBIA
| hors-micro