Le roi s’est fait voler la vedette

26062009

520984.jpg 

La reine en concert dans les cuisines de l’élysée

Le roi a donné de la voix auprès de son ministre chargé de la communication récemment promu (le pauvre ça commence bien) et il a également admonesté les patrons de l’étrange lucarne royale qui ont osé faire passer en premier la mort de Michael Jackson avant son illustre voyage en terre Guadeloupéenne.

Il lui parait en effet impensable qu’on puisse à ce point mélanger les genres. D’un côté la réussite contestée d’un pseudo pédophile, et de l’autre sa royale présence chez les ramasseurs de bananes. Il conçoit que la chansonnette, dont la reine est éprise depuis quelque temps, puisse amuser le peuple, mais de là à éclipser son rayonnement !

Même si il n’y a pas de commune mesure entre les 750.000.000 d’albums vendus par Michael Jackson et les 80.657 distribués par la reine aux proches de sa majesté, il a fait remarquer à son premier sinistre qu’il ne tolèrerait plus qu’un saltimbanque attire les feux de la rampe sur lui en décédant mal à propos au moment d’un de ses voyages officiels.

En bref on est prié d’attendre pour casser sa pipe que le roi n’apparut point en quelque lieu que ce soit.

Cela fera soyons en sûr, l’objet d’un décret, ou plutôt d’un édit.  

Note de la rédaction 

Le monde ne retiendra pas forcément, même avec beaucoup de servilité, que Michael Jackson est mort le jour où Nicolas Sarkosy  de Nagy Bocsa prononçait un discours fumeux sur l’autonomie de la Guadeloupe. 




La cour

24062009

marieantoinettebruni1.jpg

 La reine au clavecin, avant qu’elle s’entiche de la guitare.

 

Ah le malin, le rusé, le fourbe.

Le roi à choisi sa cour, et sa grandeur n’a pas fait dans la dentelle.

On en oublie totalement que c’est le premier ministre qui compose en principe le gouvernement et qui soumet son choix au président de la république. Le roi a aboli cette pratique et il a désigné lui-même ceux qui devront lui cirer les pompes.

Du côté des partants pas de surprise, Boutin paye pour les mal logés de Don Quichotte, Albanel pour son entêtement sur la loi Hadopi(ratée) et Karoutchi pour n’avoir pas su mobiliser ses troupes sur le même sujet. Il faut dire que si le sujet tenait tant à cœur à notre souverain, c’est que la reine c’était toqué de la chansonnette et qu’elle avait fait remarquer à son illustre époux que si elle n’avait vendu que trois albums c’est parce que cinq internautes l’avait téléchargé illégalement.

Autre façon de virer un ancien collaboraté, l’exil à Bruxelles. C’est le cas pour Barnier et Rachida. Barnier s’en fout, mais pas Dati, qui se demande comment elle va pouvoir payer ses collants et ceux de sa famille qui est nombreuse. De plus elle ne pourra plus engueuler ses collaborateurs ni les virer comme ca lui chantait. Du coup son ego en prend un sérieux coup et elle songe à se faire embaucher par un cabinet d’avocats, non pour plaider puisqu’elle n’a pas les diplômes nécessaires, mais plus sûrement pour faire de la relation publique. Le cabinet en question a intérêt à éplucher ses notes de frais et de couturier.

Yves Jégo perd son portefeuille après avoir perdu le nord aux Antilles, Santini part avant la tenue d’un procès qui aurait fait tache sur l’hermine du roi, et enfin Laporte sort par la petite (porte) et c’est logique vu qu’il n’a rien foutu pendant deux ans et qu’il roupillait dans son bureau en se disant qu’il était quand même plus médiatisé comme sélectionneur que comme secrétaire d’état.

Du côté des arrivants beaucoup d’inconnus qui ont déjà fait serment d’allégeance et acheté le cirage en boite préféré du monarque.

Mais ce qui m’interpelle le plus c’est la nomination de Frédérix à la culture. Non par le côté Judas qu’il inspire mais par sa précipitation à accepter le poste et aux réponses toutes prêtes qu’il avait concocté. De plus il grille Lang sur le poteau, lui qui avait trahi bien avant tout le monde. Les mauvaises langues disent que Lang l’a mauvaise.

Cette propension des socialistes à changer de camp quand on agite le hochet du pouvoir me fait penser avec tristesse aux heures troubles de la collaboration quand les sirènes du nazisme faisaient des recrues parmi les têtes pensantes et l’élite de notre pays.




Remaniement ministériel ou Remaniement caractériel ? (Fiction)

23062009

louisxivsarko.jpg

Ca le grattait depuis un moment.

Quoi ? Ne suis-je pas le Roi ?

Qui peut m’empêcher de réunir tous mes vassaux pour qu’ils admirassent ma verve et mon éloquence ?

Et en quel lieu prestigieux ma grandeur haute fonction peut-elle s’exprimer sinon à Versailles ?

Tremblez faquins, bilvesaille et roturiers de tous bords qui vitupèrent sur ma légitimité. Je vais réformer et faire manger leur chapeau à tous ces ministres incompétents à qui j’ai donné la chance de leur vie.

Certains seront exilés à Bruxelles, d’autres au château d’If..

Je suis le monarque absolu et personne ne pourra désormais affirmer le contraire. Je compte en effet laisser à la Reine le petit palais de l’Elysée où elle installera un studio d’enregistrement (à moins qu’elle ne préfère le petit trianon et la ferme adjacente), pour m’installer définitivement à Versailles plus digne de ma grandeur haute autorité.

Mes ministres viendront désormais une fois par an (c’est suffisant) m’informer des souhaits du peuple et je pourrais ensuite lever les impôts nécessaires pour rendre leur condition plus acceptable.

Mon couronnement doit avoir lieu prochainement et je n’accepterai aucune critique à ce sujet puisque c’est en toute légitimité que le peuple m’a choisi pour assumer ces hautes fonctions.

Je compte également rétablir un nouveau mode de scrutin où le bas peuple, les femmes, les porteuses de bourqa, les juifs, les arabes, les handicapés, les homos, les noirs, les jaunes, les anciens combattants, les anciens ministres, les membres de l’opposition, les fonctionnaires, les malades, les cadres, les gardien de musée, les gardiens de cimetière, les porteurs du sida, les agents de la RATP, les chomeurs, les pêcheurs, les agriculteurs, les chauffeurs routier, seront exclus et où seuls, ceux dont le patrimoine dépassera cent millions d’écus (fini l’euro à la con) pourront voter (pour moi). Je nommerai aussi au poste de grand argentier Bernard Tapi qui sait y faire pour plumer les pauvres et berner les banques.

A ce propos les banques  seront dissoutes et leurs biens confisqués par un édit de MOI. Cela alimentera ma cassette personnelle pour mes dépenses et celles de la reine.

Ah j’oubliais ! Je rétabli le droit de cuissage qui a été maladroitement aboli par les incompétents qui m’on précédé. Carlita est d’accord.

Je pense ainsi agir pour le bien de mon peuple qui se résume à une trentaine d’individus bourrés d’écus.

Le ROI







MY SECRETS |
melimelo |
francesondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mascara
| ARBIA
| hors-micro