Olichance n’a pas de veine

29 02 2008

olive.jpg

Sarkozy expliquant qu’il fallait faire cesser le piratage: derrière lui Olivennes 

Vous vous souvenez sans doute de la mission Olivenne, du nom du président de la FNAC, qui avait pour mission de réprimer le piratage de la musique sur internet. Eh bien suivant l’adage de la minorité présidentielle que l’on pourrait décrire comme : « Applique aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fisse », la FNAC est en train de se faire épingler par la SACEM pour vente de produits contrefaits, c’est-à-dire piratés. (Voir l’article). Les arguments développés pour justifier la mise en bacs de ces produits contrefaits échappant à la redevance de la SACEM, sont de la pure mauvaise foi, et l’image de marque de la FNAC en prend un sérieux coup. L’excuse des dirigeants se borne à dénoncer VIRGIN qui d’après eux fait la même chose. Allons messieurs les censeurs, il faut balayer devant votre porte que je ne franchis qu’en cas d’absolue nécessité. Quand au poussah Olivenne qui mange à tous les râteliers, la honte ne l’étouffera pas (hélas). Assuré d’une immunité Sarkosienne il continuera à faire des pieds de nez à
la SACEM. Souhaitons que cette dernière poursuive son action en dépit des pressions et que les sociétés d’édition lui fassent un procès en bonne et due forme. Mais l’affaire ira-t-elle jusque là ? On peut en douter, dans une France devenue aujourd’hui un état de non droit.


Actions

Informations



2 réponses à “Olichance n’a pas de veine”

  1. 29 02 2008
    Moustic581 (18:23:29) :

    Je suis d’accord avec toi.. l’affaire n’ira pas très loin, pour sur!

  2. 1 03 2008
    evelyne (20:07:37) :

    bonsoir gilbert encore une fois fais comme j dis mais pas comme je fais !!!
    tous pourris ???
    non tu crois ????
    bies et bonne soiree

Laisser un commentaire




MY SECRETS |
melimelo |
francesondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mascara
| ARBIA
| hors-micro